Faux, une façade du nouveau stade d’Olembe ne perd pas ses écailles en raison du vent

Share This Post

(237 Check) – Cette photo montrant une façade du nouveau stade  d’Olembe dépourvu de ses écailles de pangolins se partage massivement via Facebook et dans les groupes WhatsApp, depuis le cinq décembre 2021. Certains indiquant que c’est le vent qui emporte déjà ces écailles quelques jours après leur pose. 

La mention sur fond noir, au-dessus de l’image  est explicite: un complexe dispendieux, mais pas solide. C’est un niveau de compréhension possible de cette image. Le  jeu de mots semble trouvé par  cet internaute. 

237 Check a vérifié pour vous. Et la réponse est faux. 

Nous avons contacté le directeur technique des projets internationaux à Magil, Stéphane Daux, via le réseau social professionnel, LinkedIn. C’était le lundi six décembre 2021. Il a démenti ces publications.  Aussi, a-t-il apporté une justification à ce vide perceptible au niveau de la façade en question. Pour lui, « cette zone de façade n’est pas achevée, car c’est à cet endroit que nous devons finaliser la mise en tension des câbles de support des écailles ». 

Dans la foulée, nous contactons le directeur du projet, Jean Fradique pour confirmer les propos de Stéphane Daux . Mais il n’accède pas à notre doléance. De fait, nous recherchons un article qui puisse expliquer comment la pose des fameuses écailles de pangolin s’est fait.  

Le site web d’informations à capitaux publics, cameroon-tribune.cm, avait rapporté la visite du ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Moelle Kombi, du 29 avril 2021. Deux informations à retenir du texte: premièrement, l’allocation d’une somme de 6,3 milliards de FCFA pour « donner un coup d’accélérateur aux travaux ». 

Deuxièmement, l’état des lieux du site, précédé de la stratégie utilisée pour recouvrir les façades d’écailles de pangolin.  Priscille Mouadougou, journaliste du service sport, est l’auteure du texte. Lequel est titré : Complexe sportif d’Olembe : une bouffée d’oxygène. Nous vous proposons une capture de d’écran de ses deux premières sections.

Le texte est en phase avec la réponse du directeur technique de Magil, Stéphane Daux. De toute évidence, les écailles ne sauraient être emportées par le vent, quel que soit son intensité. Pour la simple raison qu’elles sont « sécurisées par un câble ».  La question qui mérite plutôt d’être formulée est celle de savoir quand la partie vide sur la photo sera totalement habillées.

Initialement prévue le  trois décembre 2021, la cérémonie officielle de prise de possession du Complexe sportif d’Olembe a été reportée à « une date ultérieure ». L’information découle du communiqué signé du ministre des Sports et de l’Education physique, président du Cocan 20-21, jeudi deux décembre 2021. Comme arguments,  Narcisse Moelle Kombi a évoqué « les opérations de recettes techniques et les contraintes d’agenda ».

Un ouvrage complexe?

Le complexe sportif d’Olembe surplombe le quartier Olembé sis à Yaoundé, à environ 13 kilomètres du centre urbain. Il devrait en principe avoir une capacité de 60 000 places ( pour ce qui est du stade). Au nombre des extensions prévues, figurent un hôtel cinq étoiles, un centre commercial, un cinéma, un gymnase, des courts de tennis, et des terrains de basket ou de volley.

Coût de l’ouvrage : 218 milliards de FCFA ( 163 milliards de FCFA montant initial + 55,16 milliards de FCFA autorisés en convention de prêt par le Président de la République en février 2021)

Seulement, le groupe italien Piccini, en raison « du retard qu’il accuse » ( selon les sources officielles) à l’époque, avait été remplacé par  le Canadien Magil en 2021.

Ainsi, le 16 février 2021, l’Etat du  Cameroun va signer une convention de crédit avec Standard   Chartered Bank de Londres et BPI France Export. 55,1 milliards de FCFA seront donc injectés de nouveau. Cette fois, pour finaliser les travaux de construction du Complexe sportif d’Olembé. 

Écrit par Jean Materne Zambo

More To Explore

Factchecking Reports

Depuis 2 jours, il circule dans plusieurs fora WhatsApp un lien attribué à la société CAMTEL – Cameroon Télécommunications, invitant les internautes à répondre à

Factchecking Reports

A message that has gone viral on whatsApp and Facebook since Friday July 8, 2022 has been announcing the outbreak of a cattle epidemic that

French