Non ! La station-service Neptune Oil n’a pas ouvert le recrutement de 1170 employés

Devenu viral sur le réseau social Facebook depuis le 9 août 2023, le communiqué annonçant le recrutement de 1170 employés au sein de la station service Neptune Oil est faux après vérification. 

Une publication attribuée aux officiels de la station-service Neptune Oil est abondamment diffusée depuis le 9 août 2023 sur les réseaux sociaux, et particulièrement dans des groupes Facebook. On la retrouve dans le groupe « JOB Stage, Infos Concours et Emploi au Cameroun » qui regroupe plus de 38 400 demandeurs d’emploi au Cameroun. Le document qui porte l’en-tête et les signatures des responsables de Neptune Oil, annonce la vacance de 1170 postes au sein de l’entreprise pour le mois d’août 2023. Il précise que le recrutement de 608 pompistes, 412 hôtesses de vente, 50 agents d’entretien et de 100 mécaniciens sera effectué. Les diplômes requis sont le Brevet d’Études premier cycle, le CAP, le Baccalauréat ou des diplômes équivalents selon ladite annonce. Les postulants sont par ailleurs invités à soumettre leurs candidatures à une adresse mail renseignée à la fin du communiqué attribué à Neptune Oil.

Vérification

Dans l’optique d’évaluer l’authenticité de la publication, nous avons d’abord comparé certains détails de l’annonce en question avec celles que publie fréquemment l’entreprise Neptune Oil. Nous remarquons que l’adresse mail proposée, à savoir carees.neptune.oil@gmail.com, n’est pas celle qu’utilise Neptune Oil pour ses annonces de recrutement, notamment : careers@neptune-oil.com.

En parcourant en profondeur le compte de l’un des principaux vecteurs de cette nouvelle, à savoir l’usager Facebook qui s’appelle “Christian Dollars”, nous nous apercevons qu’il est coutumier des publications qui peuvent être virales dans l’optique de monétiser des codes de pari en ligne. 

Pour davantage évaluer l’authenticité de l’information, nous avons joint par appel téléphonique Sylvain Andzongo, le Chef du Département Marketing et Communication de l’entreprise Neptune Oil. Il a clairement indiqué que Neptune Oil n’est pas à l’origine dudit document, en concluant qu’il s’agit indubitablement d’une fausse information créée par des tiers. Sur son compte Facebook, la station-service s’est formellement désolidarisée de l’annonce de ce recrutement de 1170 employés dans ses rangs à travers un message laconique sur son compte Facebook « Attention à ce Fake en circulation sur les réseaux sociaux. Neptune Oil SA n’est pas l’auteur de ce faux document. Ne vous faites pas arnaquer ! » , a prévenu l’entreprise en publiant le faux communiqué estampillé de la mention « Fake ».

Verdict

Après vérification, nous sommes en mesure de dire que les publications annonçant le recrutement de 1170 en 2023 à Neptune Oil SA sont fausses. Cette information est de nature à tromper de nombreux jeunes Camerounais surtout dans un pays où le taux de chômage avoisine les 30% selon les estimations publiées en 2016. Cette fausse campagne attribuée à la station service Neptune Oil est formellement punie par le Code pénal camerounais en son article 113. Le texte dispose notamment qu’« est puni d’un emprisonnement de trois (3) mois à trois (3) ans et d’une amende de cent mille (100.000) à deux millions (2.000.000) de francs, celui qui émet ou propage des nouvelles mensongères, lorsque ces nouvelles sont susceptibles de nuire aux autorités publiques ou à la cohésion nationale ». Dans le même sens, la loi votée le 21 décembre 2010 par l’Assemblée nationale au sujet de la cybersécurité et de la cybercriminalité prévoit que les auteurs de pareilles publications soient punis d’un emprisonnement de six (06) mois à deux (02) ans et d’une amende de 5.000.000 (cinq millions) à 10.000.000 (dix millions) F CFA. 

Romulus Dorval Kuessié 

————————

Cet article a été rédigé sous le mentorat du membre du réseau Africa Facts defyhatenow/237Check. Africa Facts est un réseau de vérificateurs de faits à travers le continent, soutenu par Africa Check, la première organisation indépendante de vérification des faits en Afrique.

Share this post

More To Explore

Factchecked Reports

The videos circulating on social media showing Hon. Ngala Gerald sharing money to denizens as bribe to have them participate in the February 11, 2024

#AFFCameroon

Avant le début de cette 32ème Coupe d’Afrique des Nations, de nombreuses informations douteuses ont circulé sur la toile. Sur Twitter, la page Coupe d’Afrique des Nations 2023 (@CAN2023off) est affirmative sur la non disponibilité de l’hôtel alloué à l’Algérie. Nous avons procédé à une vérification de cette information publiée sur la toile et pouvons dire qu’elle est fausse.

French