Vrai, cette vidéo est bien celle d’un chauffeur d’United Express somnolant au volant

Share This Post

Vrai, cette vidéo est bien celle d’un chauffeur d’United Express somnolant au volant

(237 Check) – Ce 29 septembre 2021, une vidéo montrant un chauffeur de la compagnie United Express somnolant au volant de son véhicule de transport sur un axe lourd est devenue virale. La vidéo largement partagée dans les groupes WhatsApp et sur Facebook montre un chauffeur visiblement fatigué et en état de somnolence à son volant et fermant les yeux de temps en temps. Au point où certains se demandait si cette vidéo était vrai. La réponse est Oui.

La vidéo a été postée ce 29 septembre 2021à 8h02 sur le compte Twitter du ministère des Transports qui précise que la vidéo est une capture prise directement depuis la salle de surveillance du dispositif de caméras numériques installées dans le véhicule. Grâce au dispositif numérique, le bus a été arrêté pour permettre au chauffeur de se reposer.

C’est en effet une des retombées de la phase pilote de l’application Ym@ne Driver, un kit de suivi centralisé  à distance des bus de transport interurbain de personnes et de marchandises lancé par le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, et ses partenaires  Camtrack et MTN Cameroon, le 27 septembre 2021. Deux jours plus tard, ce dispositif numérique qui permet de contrôler et d’alerter sur les comportements à risque des conducteurs  a commencé à montrer ses prouesses permettant de sauver la vie des voyageurs. 

La compagnie de transport public United Express n’a pas tardé à apporter des précisions au sujet de la vidéo qui faisait déjà le tour des groupes WhatsApp au Cameroun. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, United Express reconnaît qu’il s’agit bien d’un de ses chauffeurs et apporte les précisions suivantes : 

« Cette vidéo émane du dispositif de surveillance mis en place par le gouvernement à travers le Ministère des Transports que nous approuvons totalement pour lutter contre d’innombrables accidents de circulation sur nos axes routiers. Voilà pourquoi nous avons accepté de prendre part à la phase test du programme. Après avoir été notifié par la tutelle, nous avons par ailleurs immédiatement demandé à l’équipage de marquer une pause d’urgence et de ne reprendre la route que peu de temps après. »

Par ailleurs, United Express présente toutes ses excuses aux Camerounais après cet incident et promet à sa clientèle qu’elle va davantage redoubler de vigilance et de prudence pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus. Tout comme la compagnie promet de continuer de mettre ses chauffeurs de la nationale numéro 3 dans un confort normal et certifié.

Pour sa part, le ministère des Transports félicite les responsables d’United Express pour leur adhésion à ce projet qui permet aux chauffeurs de rouler en sécurité, tout en préservant leurs vies et celles de leurs passagers.

Ce projet en phase pilote d’un mois sur 100 bus de transport public est en effet issu du partenariat public-privé entre le ministère des Transports et le consortium Camtrack-MTN Cameroon.

D’après le ministère des Transports,  ce dispositif consiste en un contrôle des paramètres biométriques des chauffeurs, au suivi des véhicules interurbains par géolocalisation, en la surveillance de l’environnement extérieur et intérieur du véhicule à l’aide des caméras intelligentes embarquées pour détecter les pratiques dangereuses.

Pour les cas de somnolence par exemple, le dispositif déclenche une sonnerie alertant chauffeur, passagers et acteurs de la chaîne. Le kit  de l’application Ym@ne Driver est doté de trois caméras aptes à faire une reconnaissance faciale du chauffeur, à détecter la fatigue (bâillement, somnolence…) ainsi que les mauvais comportements du chauffeur tels que l’usage du téléphone au volant, le non port de la ceinture de sécurité, ou encore l’usage de la cigarette.  

Et en cas de problème, une alerte ou sonnerie est envoyée au véhicule, à la base des données du ministère des Transports, à la compagnie de transport concernée ainsi qu’à la salle de contrôle de l’application. 

Ce dispositif numérique dans sa phase test est installé dans les véhicules des agences de transport effectuant les trajets sur les axes Douala/Yaoundé, Douala/Bafoussam et Bafoussam/Yaoundé qualifiés de « Triangle de la mort ».

Pour Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, ce dispositif a déjà montré son efficacité avec le transport des marchandises dangereuses. « Depuis près de 10 ans, le MINT n’a pas enregistré d’accidents dans ce secteur d’activités, relevant pourtant du transport routier des marchandises, bien que classées dangereuses. Cette solution permettra d’effectuer des contrôles, au-delà du véhicule équipé de ce dispositif. Ainsi, les réseaux routiers seront ratissés sur leur étendue et par voyage, à la recherche des obstacles, des points à risque d’accidents, des voitures aux comportements dangereux et bien d’autres. Ladite solution vient renforcer le dispositif opérationnel mis en œuvre sur le terrain pour combattre les accidents de la circulation routière », se réjouit-on du côté du Ministère des Transports.

Par B-O.D.

More To Explore

Factchecking Reports

Depuis 2 jours, il circule dans plusieurs fora WhatsApp un lien attribué à la société CAMTEL – Cameroon Télécommunications, invitant les internautes à répondre à

Factchecking Reports

A message that has gone viral on whatsApp and Facebook since Friday July 8, 2022 has been announcing the outbreak of a cattle epidemic that

English