Non, les enseignants n’ont pas été brutalisés le 5 octobre 2023 à Yaoundé

Cette information qui a circulé sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp et Facebook dès les premières heures de la matinée du 5 octobre 2023 laisse entendre que les enseignants se sont fait brutaliser, aspergés d’eau et chassés à coup de gaz lacrymogènes par des hommes en tenue. Après vérification, il n’en est rien. 

Contexte

Tout commence le 5 octobre 2023, jour de célébration de la journée internationale des enseignants. Dès les premières heures de la matinée, Marion Obam Mahel, plus de 1000 abonnés, présidente nationale du Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) sur X (ex Twitter) et la page Mood sur Facebook, à 31.000 followers, ou encore l’activiste politique Cyrille The Mayor avec près de 2000 followers sur YouTube ont respectivement écrit pour accompagner ladite vidéo : « 5 octobre 2023 au Cameroun. Triste pour les hommes et femmes qui forment et forgent l’éducation » (Voire photo) et « Certains enseignants de la ville de Yaoundé aspergés par les forces de l’ordre suite à une manifestation portant sur leur Droit. Source Forum Facebook : Le Cameroun C’est Le Cameroun ». Comme eux, cette vidéo a été partagée de nombreuses fois sur certains réseaux sociaux WhatsApp et Facebook. Certaines publications comptaient jusqu’à six vidéos. S’en est suivi de nombreuses indignations et des mots de soutien de la part des internautes. 

Après vérification, cette information est fausse et la vidéo a été publiée hors contexte.

Vérification

Cette information est-elle réelle ? Nous avons procédé à une vérification en plusieurs étapes. Dans un premier temps, nous avons opté pour une vérification dans les groupes et pages Facebook des enseignants : « Collectif des enseignants du Cameroun : On a trop supporté », « Les enseignants du Minesec Cameroun (EMCAM) » ou encore « Grand prof », aucune des six vidéos n’est disponibles. 

Poursuivant notre recherche dans l’optique de retrouver lesdites vidéos, nous avons poursuivi notre recherche en procédant à une recherche par mots-clés sur la plateforme YouTube. Nous sommes tombés sur certaines images similaires à l’une des vidéos largement partagées sur les réseaux sociaux. Après vérification de la date de publication, elle remonte au 30 janvier 2020 et correspond aux images de la mise en bière du défunt enseignant Njomi Tchakounté qui avait été poignardé par un élève au Lycée classique de Nkolbisson à Yaoundé. La recherche inversée grâce à l’outil Yandex n’a donné aucun résultat. Ce qui nous a permis de confirmer que ces vidéos datent de l’année 2020. 

Verdict

Suite à la vérification des vidéos publiées sur les réseaux sociaux WhatsApp et Facebook le 05 octobre 2023, nous attestons qu’elles sont anciennes et sont publiées hors contexte. La situation actuelle des enseignants avec le mouvement OTS faisant le larron, des internautes ont choisi de ressusciter ces vieilles images pour tromper l’opinion. Une action qui peut créer un soulèvement social pour s’indigner contre le gouvernement.

Rachel Léa Djeuga, boursière #AFFCameroon cohorte 8

Share this post

More To Explore

Factchecked Reports

The videos circulating on social media showing Hon. Ngala Gerald sharing money to denizens as bribe to have them participate in the February 11, 2024

#AFFCameroon

Avant le début de cette 32ème Coupe d’Afrique des Nations, de nombreuses informations douteuses ont circulé sur la toile. Sur Twitter, la page Coupe d’Afrique des Nations 2023 (@CAN2023off) est affirmative sur la non disponibilité de l’hôtel alloué à l’Algérie. Nous avons procédé à une vérification de cette information publiée sur la toile et pouvons dire qu’elle est fausse.

French