C’est pas formellement prouvé que le pain-viande-mayonnaise réduit 36 minutes de la vie du consommateur 

Dans une publication devenue virale sur les réseaux sociaux, le Dr Polain Nzobeuh, biologiste-Thérapeute, affirme que « chaque pain chargé avec la viande et la mayonnaise vous enlève 36 minutes de votre vie sur terre ? » Un aliment pourtant très consommé par des camerounais. Après vérification, cette affirmation est inexacte.

« Chaque pain chargé avec de la viande et de la mayonnaise vous enlève 36 minutes de votre vie sur terre » a posté le Dr Polain Nzobeuh sur sa page Facebook le 15 novembre 2023. Cette page de 69 milles followers est le moyen par lequel il communique avec ses followers. Il y publie des conseils sur l’importance de prendre soin de sa santé en consommant des produits sains. C’est son cheval de bataille quotidien avec des vidéos, des images et des textes. En 19 jours (15 novembre – 04 décembre 2023), cette publication a fait réagir plusieurs internautes. Elle totalise 2755 j’aime, 1474 commentaires et 393 partages.

Cette publication du Dr Polain Nzobeuh, biologiste-Thérapeute, a été partagée par plusieurs personnes sur les réseaux sociaux parmi lesquelles le journaliste Thierry Ngogang à travers son compte X le 16 novembre. Elle a touché 20500 followers pour 106 j’aime, 62 retweets et 49 commentaires.

Cette autre sortie du Dr Polain Nzobeuh a suscité de nombreuses réactions parfois très dures contre l’auteur. Les internautes sont divisés sur la question. Mais dans le fond, le post pose un problème important de la sécurité alimentaire. Ce produit est très consommé par les jeunes et les moins jeunes. Il fait d’ailleurs partie du petit déjeuner de nombreuses familles. Tenir un tel revient à remettre en question le régime alimentaire dans un contexte d’inflation généralisée. 

Processus de vérification

Pour vérifier cette sortie, nous sommes allés à la rencontre du Dr Polain Nzobeuh. L’idée était de savoir s’il était l’auteur de la publication. « Oui c’est moi qui ai fait la publication. Les gens sont toujours endormis. Les gens ne voient pas la crise alimentaire et la crise sanitaire dans laquelle nous sommes. On ne voit pas l’hécatombe qui arrive. Il faut alerter les gens sur ce qu’ils mangent. Il faut attirer l’attention et prendre des mesures sérieuses », nous a-t-il confié. Le thérapeute confie s’être appuyé sur une étude menée par l’Université du Michigan et publiée dans le magazine Nature. L’étude menée par les chercheurs est basée sur plus de 5 800 aliments. Ces derniers ont tous été classés selon leur charge nutritionnelle de morbidité pour l’homme, c’est-à-dire les conséquences qu’ils ont sur notre santé, ainsi que leur impact sur l’environnement. Pour mener cette étude, les chercheurs se sont appuyés sur un nouvel indice nutritionnel basé sur l’épidémiologie, qui permet de calculer l’impact d’une portion de nourriture en minutes de vie. Les six aliments principaux qui réduisent notre espérance de vie sont le cheddar (-1,4 minute), le bacon (-6,4 minutes), la pizza (-7,8 minutes), le cheeseburger (-8,8 minutes), le soda (-12,4 minutes) et enfin le hot-dog (-36,3 minutes). Ces aliments sont particulièrement mauvais pour la santé car la majorité contient de la viande transformée, qui est soupçonnée d’être à l’origine de certains cancers.

Source : University of Michigan

Nous avons contacté le ministère de la Santé publique (MINSANTE), à travers le responsable de la Communication, Clavier Nkeng. Malheureusement, il n’a pas répondu à notre sollicitation malgré plusieurs relances. A la lumière de notre recherche, aucune étude n’a été faite sur le cas spécifique : Pain-viande-mayonnaise. Nous avons joint au téléphone, Diane Kameni et Tene Lyde, respectivement nutritionniste et diététicienne sans réponse probante. Par contre, Marthe Elise Tankeu, biochimiste et diététicienne n’a pas fait d’économie. Jointe au téléphone, elle a fait une longue démonstration. « La mayonnaise est issue des graisses saturées transformées. Elle peut contribuer à obstruer le passage du sang au niveau des artères et laisser des graisses qui coagulent et alourdissent le sang. Le sang lourd fatigue le cœur. A cela, on a ajouté les conservateurs etc. qui sont des perturbateurs du fonctionnement du corps qu’on appelle des perturbateurs endocriniens ». 

Certains procédés, toutefois, ont également pour objectif de produire un produit blanc hautement raffiné, obtenu principalement à partir de l’albumen du grain. Une autre caractéristique commune à ces transformations est qu’elles peuvent réduire la valeur nutritionnelle du grain, martèle l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’Oms attire d’ailleurs l’attention sur les dangers de la consommation de la viande transformée. Des chercheurs norvégiens ont établi le rapport entre l’alimentation et l’espérance de vie. 

36 minutes ?

Si les experts insistent sur l’importance de manger sain pour éviter de contracter des maladies, les estimations, en temps, sur l’espérance de vie sont au centre de la discorde. L’organisation mondiale de la santé (OMS) n’en fait d’ailleurs pas cas. « Ce sont des statistiques qui sont faites par extrapolations. La cuisson de la viande est déterminante. Est-ce qu’elle a été cuite avec l’oignon et l’ail ? Moins de composés cancérogènes vont naître de là. Si ça a été fait sur un barbecue vertical c’est-à-dire que le jus de la viande reste mélangé à la viande, ça cause moins de dégât », indique Marthe Elise Tankeu. 

Conclusion

Après analyse, il ressort que cette publication du Dr Polain Nzobeuh sur sa page Facebook le 15 novembre 2023 selon laquelle « Chaque pain chargé avec la viande et la mayonnaise vous enlève 36 minutes de votre vie sur terre » est inexacte. Selon la diététicienne, Marthe Elise Tankeu, « De telle affirmation crée parfois la controverse parce qu’il y a beaucoup d’autres facteurs qui entrent aussi en ligne de compte avant qu’on puisse tirer complètement une conclusion. Il n’a pas spécifié. Si mon pain est issu d’une farine maronne (Patate, manioc) qui contient quelques fibres, qui n’est pas très raffinée, ça me cause moins de dégât. Le pain-viande est dangereux parce qu’il n’y a aucune vibre dedans. Il ne faut pas incriminer de facto un aliment parce qu’aucun aliment n’est parfait. Ce sont de bonnes combinaisons qu’il faut. Il faut mettre en avant les modes de cuisson parce que c’est à ce niveau qu’on perd tout ou gagne tout. On ne doit pas créer la psychose. C’est vrai que parfois, c’est la psychose qui fait changer le mode d’alimentation. Notre durée de vie peut être aussi déterminée par notre mode de vie ». 

Dans un environnement marqué par l’inflation, de nombreux jeunes et moins jeunes ont fait du pain-viande-mayonnaise un coupe-faim. L’idée pour certains est de se mettre à l’abri de la crise alimentaire. Comme dit l’aphorisme: excès nuit. « Nous devons consommer 80% d’aliment végétaux et 20% d’aliment acidifiant (produit animaux). Même notre environnement crée de l’acidité dans le corps, notre sommeil, notre environnement. Le stress nous rend acide et impacte sur notre espérance de vie. 1% de nous est nourri par la nourriture. 99% est nourrit par notre façon de vivre… Nous mettons trop d’accent sur 1%».

Share this post

More To Explore

Factchecked Reports

The videos circulating on social media showing Hon. Ngala Gerald sharing money to denizens as bribe to have them participate in the February 11, 2024

#AFFCameroon

Avant le début de cette 32ème Coupe d’Afrique des Nations, de nombreuses informations douteuses ont circulé sur la toile. Sur Twitter, la page Coupe d’Afrique des Nations 2023 (@CAN2023off) est affirmative sur la non disponibilité de l’hôtel alloué à l’Algérie. Nous avons procédé à une vérification de cette information publiée sur la toile et pouvons dire qu’elle est fausse.

English